d

FSP 2020 CREATIVE TALK : QUELS ACTEURS ET STRATEGIES DE SAUVEGARDE DES ARCHIVES CINÉMATOGRAPHIQUES?

13 novembre 2020 | 19h (JKT)
Zoom: http://bit.ly/FSP2020archive

Intervenants
Akhlis Suryapati – Sinematek Indonesia
Céline Ruivo – Sinematek Prancis

Modérateur

Alexander Matius

Les archives constituent dans le secteur de l’audiovisuel et du cinéma la mémoire collective. Il faut garder, sauvegarder les matériaux, les bobines de film. Ce travail de conservation est effectué par des entités spécialisées comme les cinémathèques.

Toutefois depuis l’avènement du cinéma numérique, et ce depuis une quinzaine d’années maintenant, les métiers des cinémathèques et des ayants droits ont été profondément bouleversés. Peu de salles de cinéma projettent désormais des bobines 35 mm, ce qui explique le besoin des différentes institutions de numériser leur fonds, sans évoquer l’explosion des plateformes VOD qui est un nouveau moyen pour ces dernières de valoriser leurs collections. Les producteurs de films doivent désormais se tourner vers des centres de données pour la conservation de leurs nouveaux films, mais beaucoup de réalisateurs indépendants n’ont pas les moyens de faire appel à ce type de prestation.

Que conserver et comment conserver ? Que déposer dans les cinémathèques ? Mettre en place des protocoles de conservation du numérique à travers le monde et d’homogénéiser les pratiques afin de faciliter la conservation pérenne et la diffusion des films, fait partie désormais des missions essentielles des cinémathèques du monde entier.

Bagikan:

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on google
Google+

Thanks!

Your subscription

has been succesfully recorded.