d

FSP 2020 CREATIVE TALK : FINANCEMENTS ET COPRODUCTIONS DE FILMS

16 novembre 2020 | 19h (JKT)

Intervenants
Lalu Roisamri (ID – Badan Perfilman Indonesia)
Yulia Evina Bhara (ID – Produser)
Syaifullah Agam (ID – Kementerian Pariwisata dan Ekonomi Kreatif)
Stéphane Martinet (FR – Film Paris Région)

Modérateur

Stephany Josephine

L’Indonésie accueille des centaines de tournages chaque année. La diversité géographique, ethnique et culturelle est un des nombreux arguments. Devenir une terre de tournage, a pu être possible, grâce à la mise en place de politiques culturelles par les Gouvernements successifs. La loi de 2009 instaurant Badan Perfilman Indonesia/BPI est une des pierres de cet édifice.

En effet, cette loi dessine les contours des mécanismes de financements et de productions cinématographiques en Indonésie. Comment fonctionne le BPI ? Comment peut-on recevoir des financements et des aides pour produire et tourner un film en Indonésie ? Grâce à la politique culturelle Indonésienne, en une décennie, le nombre de productions est passé d’une dizaine de films par an à 132 en 2018. Aujourd’hui, l’Indonésie accueille des investisseurs étrangers du monde entier (20th Century Fox, Netflix, CJ Entertainment etc.)

Cette politique de financement et de production cinématographique est également très forte en France. La production cinématographique française est très élevée. Ceci s’explique de manières diverses : la diversité des lieux de tournage, la grande qualité des techniciens. Au-delà, de ces atouts, la France a développé des politiques fiscales très attractives. Chaque région Française possède ses propres commissions de films. Comment fonctionne la plus importante d’entre elle : Paris Films Région ? Quelles sont les mécanismes proposés par celle-ci ? Est-elle en lien avec des productions indonésiennes ?

Bagikan:

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on google
Google+

Thanks!

Your subscription

has been succesfully recorded.