Un Mois, Une Saveur de France

JANVIER 2019 : UN GOUT DE... BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE

La France a aussi son bœuf rendang national ! Mais celui-ci s’appelle BŒUF BOURGUIGNON, et n’est pas mijoté dans du lait de coco (santan), mais dans du vin rouge de Bourgogne, une région célèbre à travers le monde pour ses vignobles et ses élevages bovins. C’est d’ailleurs justement pour promouvoir le patrimoine agricole et culinaire de cette région que le plat a été rebaptisé bœuf bourguignon. Mais à l’origine, le plat était appelé « estouffade de bœuf », car il se compose de morceaux de bœuf cuits pendant très longtemps « à l’étouffée », c’est-à-dire cuisiné à feu doux dans une cocotte fermée. Certains estiment qu’il faut une cuisson d’au minimum 4 ou 5 heures pour avoir une viande bien tendre ! Mijotée avec des légumes du marché, en général carottes et champignons, ce plat était à l’origine un plat servi lors de jours de fêtes dans les villages de campagne. Aujourd’hui, c’est devenu un plat traditionnel des repas de famille des Français le dimanche, mais il est également revisité par les plus grands chefs cuisiniers. En novembre dernier à Jakarta, le chef bourguignon Sébastien Chambru a ainsi préparé une version sans vin rouge, à l’occasion d’un dîner d’honneur pour la visite du secrétaire d’Etat Jean-baptiste Lemoyne !

Vous voulez en savoir plus sur l’histoire du bœuf bourguignon tout en apprenant le français ? Regardez ICI la courte vidéo, ou découvrez la recetteICIà réaliser chez vous ou organisez une session cuisine avec vos amis dans lescuisines de l’Institut Français d’Indonésie (IFI)à Thamrin.

Pour découvrir d’autres spécialités de la région Auvergne – Rhône-Alpes, explorez l’Atlas interactif et voyagez avec les saveurs de Bourgogne-Franche-Comté!


Share:

PARTNER