d

Formation professionnelle pour l’enseignement supérieur

La revitalisation de la formation professionnelle, indispensable pour garantir les fruits du dividende démographique, est une priorité de l’action gouvernementale en Indonésie.

La coopération éducative franco-indonésienne s’est largement structurée autour de ce volet d’action. En 2015, les premières rencontres franco-indonésiennes de la formation professionnelle à Fécamp ont défini les quatre secteurs économiques clés d’intérêt stratégique commun aux deux pays: secteur maritime ; industrie, électricité et énergies ; l’agriculture ; le tourisme, l’hôtellerie et la restauration.

En 2016, la signature d’un MoU entre les Ministères de l’Education des deux pays, a entériné ces priorités et a défini le cadre du partenariat franco-indonésien pour l’éducation. En 2019, la tenue du premier groupe de travail conjoint, conclus sur la signature d’un Plan d’action conjoint, a consacré l’importance de la formation professionnelle.

La coopération pour l’enseignement professionnel et technique s’est concrétisée dans deux réalisations majeures :

Signature de la plaque du Centre d’Excellence par M. Charles-Henri Brosseau, Premier Conseiller de l’Ambassade de France en Indonésie, aux côtés de M. Xavier Denoly, Directeur de Schneider Electric Indonésie (à gauche), Mme Chris Leong, Directrice Générale Marketing à Schneider Electric et Dr. Ananto Kusuma Seta, Conseiller du Ministre de l’Education pour l’Innovation (à droite).
  • En 2018, par l’inauguration du Centre d’Excellence dans les domaines de l’électricité, de l’automatisation et des énergies renouvelables à Bandung, basé sur un partenariat tripartite entre le Ministère français de l’éducation, le Ministère indonésien de l’éducation et de la culture, et l’entreprise française Schneider, solidement implantée en Indonésie. Ce dispositif pilote participe de la revitalisation de l’enseignement professionnel, en permettant la formation d’enseignants indonésiens par un expert français du MENJ.
  • Depuis 2016, plus de 80 enseignants dans des secteurs économiques prioritaires ont pu bénéficier d’une formation en France dans le cadre du transfert d’expertise pédagogique entre nos deux pays. Ces séjours se déroulent dans des CMQ (Campus des métiers et des qualifications), structures associant des établissements d’enseignement secondaire, supérieur, entreprises et collectivités locales.

Thanks!

Your subscription

has been succesfully recorded.