Conférences HTS

LA SOCIÉTÉ JAVANAISE AU XIIIE SIÈCLE : NOUVELLES RECHERCHES SUR LE CORPUS ÉPIGRAPHIQUE DU RÈGNE DE KERTANAGARA PAR ARLO GRIFFITHS

21 août 2019 | 17h30 | IFI Thamrin
Gratuit | Réservation : Eventbrite

Ce qui vaut plus généralement pour l’historiographie du Java ancien vaut également pour la période dite de Singasari, qui correspond essentiellement au règne d’un seul roi, Kertanagara, dans l’est de l’île au xiiiesiècle : seules des questions d’histoire dynastique ont jusqu’à présent occupé la recherche, et les sources favorisées ont été les récits rétrospectifs des chroniques (DeśavarṇanaPararaton), tandis que les sources contemporaines du règne — les inscriptions — n’ont pas bénéficié d’une étude intensive. En fait une bonne partie des inscriptions en questions n’ont pas encore été traduites, et certaines nouvelles découvertes restent inédites. Après une présentation du corpus épigraphique disponible pour cette période, nous nous tournerons vers les questions d’histoire sociale que ces sources permettent d’aborder, dont le rôle sans précédent de brahmanes Indiens dans la société javanaise qui est perceptible dans les sources. 


Le conférencier

Formé en philologie sanskrit à l’université de Leyde (Pays-Bas), où il soutient sa thèse de doctorat en 2004, Arlo Griffiths est ensuite maître de conférence en Religions indiennes à université de Groningue (2004-2005), avant d’occuper la chaire de sanskrit à Leyde de 2005 en 2008. Il est alors recruté par l’EFEO comme directeur d’études pour travailler dans le domaine de l’histoire de l’Asie du Sud-Est. Il est en poste au centre EFEO de Jakarta de 2009 en 2014, et assure actuellement un enseignement à l’EPHE à Paris. De 2019 en 2025, il sera l’un des trois porteurs d’un programme de recherche majeur financé dans le cadre de l’instrument Synergy du European Research Council:DHARMA (TheDomestication of “Hindu”Asceticism and theReligiousMaking of South and SoutheastAsia).Parmi ses ouvrages qu’il a écrits ou dirigés se trouventThe Atharvaveda and its Paippalādaśākhā(2007),The Paippalādasaṃhitā of the Atharvaveda, Kāṇḍas 6 and 7(2009),From Laṅka Eastwards: The Rāmāyaṇa in the Literature and Visual Arts of Indonesia(2011),The Inscriptions of Campā at the Museum of Cham Sculpture in Đà Nẵng(2012), etDomestic Rituals of the Atharvaveda in the Paippalāda Tradition of Orissa: Śrīdhara’s Vivāhādikarmapañjikā, vol.I (2018).

Il est responsable de trois corpus épigraphiques en ligne, que l’on peut consulter ici, ici et .


Vous avez raté une conférence du cycle Hommes,Territoires, Sociétés ? Vous pouvez toutes les revoir sur notre chaîne Youtube.


Share:

PARTNER