Conférences HTS

LA CONSTRUCTION DE L’IDENTITE BALINAISE A L’EPOQUE COLONIALE : AGAMA, ADAT, BUDAYA par Michel Picard

20 mars 2019 | 17h30
IFI Thamrin
Gratuit | Réservation : Eventbrite


L’incorporation de Bali dans les Indes néerlandaises, au début du XXe siècle, a entraîné la formation d’une intelligentsia balinaise, car l’administration coloniale avait besoin d’indigènes éduqués pour servir de médiateurs entre la population locale et une autorité étrangère. Le bouleversement engendré par l’occupation coloniale de leur île a poussé la première génération de Balinais éduqués dans les écoles hollandaises à s’interroger sur leur identité. Ils ont fondé des organisations modernes et publié des périodiques en malais, une initiative inédite à Bali.

Dans ces publications, les Balinais ont formulé leur identité – ce qu’ils ont appelé la « balinité » (Kebalian)– en termes de « religion » (agama), de « tradition » (adat) et de « culture » (budaya).Loin d’exprimer une essence primordiale comme ils l’affirment, il s’agit là de catégories conceptuelles étrangères, que les Balinais ont dû s’approprier et réinterpréter à leur usage propre.

La présentation retrace l’émergence d’une identité religieuse, ethnique et culturelle chez les Balinais à travers un examen des quatre périodiques publiés à Bali durant la période coloniale : Bali Adnjana (1924-1930), Surya Kanta (1925-1927), Bhawanagara (1931-1935) et Djatajoe (1936-1941).

 

 

Le conférencier

Michel Picard est chercheur retraité du Centre National de la Recherche Scientifique et membre fondateur du Centre Asie du Sud-Est (CNRS-EHESS-INALCO) à Paris. Né en 1946, il est titulaire d’un doctorat de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (1984).

Ses recherches ont porté sur les implications du tourisme international pour les sociétés locales et plus spécifiquement sur la construction de l’identité balinaise en termes de culture, de tradition et de religion. Outre la publication de nombreux articles sur ces questions, il est l’auteur de Kebalian :La construction dialogique de l’identité balinaise (2017) et de Bali.Cultural Tourism and Touristic Culture (1996).

Il a dirigé plusieurs volumes collectifs, dont The Appropriation of Religion in Southeast Asia and Beyond (2017), The Politics of Religion in Indonesia. Syncretism, Orthodoxy, and Religious Contention in Java and Bali (2011), L’ethnicité reconsidérée. Éclairages sud-est asiatiques (2008), Tourisme et sociétés locales en Asie orientale (2001), Tourism, Ethnicity, and the State in Asian and Pacific Societies (1997), e tBali. L’ordre cosmique et la quotidienneté (1993).

 

Vous avez raté une conférence du cycle Hommes,Territoires, Sociétés ? Vous pouvez toutes les revoir sur notre chaîne Youtube.


Share:

PARTNER