Conférences HTS

« IL Y A PLUS DE 15 000 SIÈCLES, ILS ONT DÉCOUVERT JAVA » PAR FRANÇOIS SÉMAH

de François Sémah

7 juin 2017 | 19h00

Auditorium IFI Thamrin

Jalan M.H. Thamrin No.20

GRATUIT (avec réservations)

RSVP : reservation@ifi-id.com


La révolution scientifique initiée simultanément en Asie et en Europe par Alfred Wallace et Charles Darwin, la fascination exercée de tous temps par les fossiles sur les intellectuels javanais, mais aussi le goût de l’exploration scientifique de l’anthropologue néerlandais Eugène Dubois, se sont conjugués pour donner naissance à la fin du 19ème siècle en Indonésie, à une nouvelle discipline : la Paléontologie humaine.


 


La découverte de ce que l’on appelait à l’époque l’Homme-Singe ou ‘Pithécanthrope’ - reconnu aujourd’hui partie intégrante d’une humanité disparue - a ouvert la voie depuis plus d’un siècle vers de passionnantes études sur les premiers insulaires de l’histoire de l’humanité.


 


Au rythme des grands cycles climatiques (glaciaires-interglaciaires) qui ont affecté notre planète, les paysages de la région de la Sonde ont connu de multiples révolutions écologiques au cours desquelles la mer a laissé la place à des plaines et la forêt à des prairies. Ainsi, des ponts ont pu se former entre les îles, permettant aux Hommes d’arriver sur des territoires qui par la suite, sont devenus isolés.


 


Grâce aux chantiers de fouilles, ces premiers insulaires nous racontent une histoire longue de près d’un million et demi d’années qui nous éclaire sur la capacité d’adaptation de nos ancêtres (tant biologique que socio-culturelle), mais qui pose également chaque jour de nouvelles questions.


 


Le conférencier


Ingénieur-géologue, François Sémah s’est spécialisé en Géologie de la période Quaternaire et en Préhistoire à l’Université de Provence (Marseille) où il a préparé successivement un Doctorat de spécialité (1979) puis un Doctorat d’Etat (1984). Attaché, puis Chargé et enfin Directeur de Recherches au CNRS (de 1979 à 1998), effectuant plusieurs séjours à l’étranger pour l’IRD (Polynésie Française; Indonésie ; Nouvelle-Calédonie), il est depuis 1998 Professeur au Muséum national d’histoire naturelle, où il a successivement dirigé le Département de Préhistoire puis pris la Direction de l’Enseignement.


 


Ses travaux s’adressent principalement, depuis la fin de ses études, aux premiers habitants des îles d’Asie du sud-est et du Pacifique, depuis les premiers insulaires de l’histoire de l’humanité jusqu’aux descendants des premiers navigateurs austronésiens arrivés vers le milieu de notre ère aux Iles-Sous-Le-Vent près de Tahiti, en passant par les plus anciens représentants de notre espèce (Homo sapiens) qui ont conquis les archipels sud-est asiatiques et les premiers habitants de l’intérieur des terres de Nouvelle Calédonie.




Share:

PARTNER