Conférences HTS

« BIJOUX ET BEAUTÉ : DE LA PRÉHISTOIRE À NOS JOURS » PAR MARIAN VANHAEREN

4 juillet 2018 | 17h30 | IFI Thamrin
Gratuit 
| Réservation : Eventbrite

Les parures ont un rôle important dans le débat sur l´origine des comportements humain modernes. En effet, tous les auteurs s´accordent pour catégoriser les parures comme un trait culturel fondamental des sociétés comparables aux nôtres.

De quand datent les premières parures ? Qui les a inventés ? Les opinions divergent… Les découvertes archéologiques récentes mettent au défi la vision traditionnelle selon laquelle les hommes anatomiquement modernes auraient inventés les premiers bijoux en Europe il y a environ 40 000 ans. Ces nouvelles découvertes ont des implications importantes quant à la question de l´émergence unique ou multiple de la pensée symbolique et son association avec une ou plusieurs populations humaines ancestrales.

Mais les objets de parure peuvent offrir bien plus encore. Dans les sociétés traditionnelles, ils jouent au moins quatorze rôles sociaux offrant des informations riches et variées sur les individus, les groupes sociaux et les sociétés qui les ont utilisées.

A travers la présentation des plus anciennes parures connues à ce jour Marian Vanhaeren développera les différents rôles sociaux que ces objets peuvent avoir dans les sociétés humaines et elle illustrera quelques stratégies utilisées par les chercheurs pour tenter de comprendre leur rôle dans les premières cultures symboliques.

La conférencière

Marian Vanhaeren, née en 1974, a étudié l´archéologie à Leuven (Belgique) puis à Bordeaux (France). Elle est depuis 2011 chargée de recherche à Bordeaux dans le centre où elle avait défendu sa thèse de doctorat en 2002.

Ses travaux s´intéressent en premier lieu aux objets de parure préhistoriques qu´elle étudie à l´aide de techniques d´analyses sophistiquées pour obtenir des informations sur les sociétés préhistoriques. En particulier, elle recherche les origines et les fonctions sociales des objets de parure dans différentes région du monde pour tenter de comprendre pourquoi l´être humain a commencé à utiliser la parure et pourquoi ce comportement est devenu une caractéristique si universelle de notre espèce.

Depuis 2013, après son premier contact avec l´Indonésie, elle est devenue de plus en plus impressionnée par la qualité des ressources ethnographiques de ce pays et a commencé, ensemble avec l´anthropologue Prof. Dr. Wulf Schiefenhövel, un projet trilatéral entre la France, l´Allemagne et l´Indonésie sur l´Archéologie et l´Ethnoarchéologie dans la Province de Papua.


Vous avez raté une conférence du cycle Hommes, Territoires, Sociétés ? Vous pouvez toutes les revoir sur notre chaîne Youtube.


Share:

PARTNER